Bon Ça C’est Fait!

Posté le 20 juillet 2010

Bon Ça C'est Fait! dans 03. L'Art de la Récup' 51bxQBylBoL._SL500_AA280_

MISTER COSMIC VS FAT DOG
Bon Ça C’est Fait!

(Bis Music / 2006)

L’un est un cosmonaute de Prisunic, l’autre un bulldog à chaîne en or prêt à en découdre avec la scène gangsta-rap. Tous deux vont se livrer à une joute musicale pour asseoir leur réputation dans l’univers de la dance music : la techno pour le premier, le rap pour le second.
C’est bien connu, pour appâter le chaland, le marketing ose tout et vient ici titiller la fibre franchouillarde avec ces sommets de la culture que sont La Soupe Aux Choux et Le Gendarme De St Tropez. Ainsi s’alternent nappes de synthés spatiales et beats lourds, les deux zouaves livrant chacun leur propre interprétation du matériau de base. Sur La Soupe Aux Choux et La Bonne Du Curé, Mister Cosmic nous gratifient d’une sous-techno de stade des plus kitsch là où Fat Dog reprend tous les clichés du rap à puissance 10 à base de « shake your ass baby« . Le reste du disque reprend ce même schéma étalé sur 24 titres (!) durant lequel on a droit à la bâtardisation du Grand Blond (Ring A Digidoo), à un sommet de vulgarité avec le générique d’Intervilles boosté aux hormones eurodance (Mister Cosmic In Town) ainsi qu’à une comptine dégénérée (Si On Plantait Des Choux). Entre-temps, on se sera enfilé une flopée de titres dénués de samples tous aussi interchangeables les uns que les autres jusqu’à ce qu’arrive LE miracle : un morceau écoutable ! En l’occurrence, See U Later qui réussit l’exploit d’être sobre et efficace.
Au-delà ce cet unique coup d’éclat, Bon Ça C’est Fait!
se pose comme la bande-son moderne de la fête à la saucisse. A-t-on vraiment mérité cela?

Image de prévisualisation YouTube

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire